Nintendo à l’assaut du rétro !

Alexandre dans Jeux-Vidéo le 18/09/2016

Souffler dans la cartouche !

Brancher la manette, souffler dans la cartouche, presser le bouton, s’installer à bonne distance et scruter les pixels envahir l’écran. Ces gestes probablement anodins pour les jeunes générations, constituaient un véritable rituel pour les enfants des années 90s. Première génération à « tâter la manette », comme il était fréquent de dire à l’époque, les trentenaires d’aujourd’hui ont eu la chance d’assister à la naissance d’une industrie novatrice et puissante.

 

Longtemps considérée comme une culture de seconde zone, l’univers vidéoludique a pourtant marqué aux pixels rouges la mémoire des joueurs, si bien, que depuis quelques années le marché de l’occasion spécialisé dans le « retrogaming » connaît un essor incroyable. Les anciens comme les plus jeunes reviennent aux fondamentaux et s’arrachent les premiers exemplaires de consoles.

 

Le passé : une question bien présente !

Nous aurions pu assister à un simple phénomène de mode, mais il n’en est rien. Les sites d’échanges et de vente se multiplient, les youtubeurs s’emparent du sujet et la quote de certains jeux s’envole : comptez plus de 200€ pour un exemplaire de Super Metroid avec sa boîte et son livret.


Les constructeurs ont longtemps lorgné ce segment de marché sans pouvoir vraiment s’y attaquer. Trop nouveau pour décider de s’y risquer ou pas assez important pour d’autres, cette prise de position a très largement bénéficié aux revendeurs et circuits alternatifs. Mais du haut de son perchoir, l’un de ces constructeurs était en réalité en phase d’observation. Depuis des années, Nintendo réédite certains de ces titres sur ces nouvelles consoles. Remasterisés, changement de gameplay, Big N réinvente ses titres pour que certains replongent dans leur enfance et que d’autres découvrent les premiers épisodes de très longues sagas. Le charme opère, mais la dématérialisation de la cartouche et la sensation des manettes old school ne comblent pas pleinement le plaisir des joueurs.

 198673


La NES : symbole d’une révolution !

Nintendo est souvent au cœur du débat, tout comme Apple, elle est le genre de marques qui divise autant qu’elle rassemble. Même si les critiques autour de ses derniers choix stratégiques sont légion, tout le monde est d’accord pour dire que le passé de Big N est riche en mythes et pépites qu’érudits et néophytes partagent autour de souvenirs communs. 


Fort de son histoire, Nintendo passe à l’offensive et lance une nouvelle version de la NES : la NES MINI. Cette relique emblématique sera disponible dès le 12 novembre. Mais attention, avant sa commercialisation la 8 bits s’offre un petit lifting : câble HDMI, manettes avec câble USB et choix du type d’affichage intégré. La grande sœur de toutes les machines sera vendue avec 30 jeux cultes pré-installés (Zelda, Mario, Metroid, Kirby, etc.).


On regrettera ici l’absence des cartouches,
mais pour pouvoir garantir un prix de vente relativement correct (60€ environ), les parents de Mario ont écarté ce symbole vintage.

nintendo-mini-nes-classic-publicite-vintage
Nintendo : as du marketing ?


La firme de Kyoto est face à un tournant de son existence. Avec la concurrence du mobile , Sony et Microsoft qui voient toujours plus gros, toujours plus puissant et une NX dont nous ne savons pas grand-chose, il est temps  pour Big N de répliquer. L’édition de la NES MINI, qui pourrait être vu comme une simple fantaisie, est en réalité une manœuvre profondément stratégique avec une approche inédite et déroutante du marché. En ce sens, Nintendo attaque simultanément 3 fronts avec une singularité et une audace qui lui sont propres. 


1 – Rassembler les troupes.


Telle la madeleine de Proust, la firme japonaise tente de rappeler tous ses premiers fans au bercail. Boudée à cause de la Wii U pour beaucoup, Nintendo entend bien remémorer à tout le monde qui est le patron et que ses exploits passés seront surement les piliers de sa gloire future. 


2 – Rentabiliser les fêtes de fin d’année.


À l’heure où ses rivaux poussent encore sur la pédale de la puissance, Big N décide de contourner le problème. N’ayant pas de nouveaux joujoux à faire apparaitre sur les listes du Père Noël, Nintendo compte bien surfer sur la vague du vintage pour passer le cap de cette période lucrative.


3 – S’emparer du marcher du « retrogaming ».


Qui est mieux placé que le plus ancien des constructeurs pour s’attaquer aux archives des jeux vidéos ? Entre ses titres emblématiques et ses consoles cultes, la réalité augmentée est à l’avenir ce que Nintendo est au passé. Avec cette nouvelle stratégie, la marque du plombier espère bien détourner les capitaux destinés aux circuits alternatifs pour les concentrer vers elle. Malin ou pas, le nombre de pré-commandes laisse entendre que les revendeurs ont du souci à se faire.


En attendant une conférence centrée sur la NX, la sortie de Zelda ou bien le prochain trailer de Pokemon Soleil & Lune, nous vous invitons à vous replonger dans les années 80 avec cette publicité de lancement plus vintage que jamais. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.