Nous y sommes ! Cette semaine, celle qui s’est longtemps cachée sous l’appellation « NX », va enfin prendre place dans nos salons et un peu partout grâce à son deuxième écran. Nintendo est à un tournant de son existence, en cas d’échec, c’est 37 ans d’efforts qui peuvent être balayés par le souffle de la défaite.

 

Bien que le pari soit risqué, il est clair que le jeu en vaut la chandelle. Une fois de plus, Big N prend le marché à contre-pied et entend bien faire taire ceux qui n’ont eu de cesse de critiquer les choix stratégiques de la firme japonaise.

 

Alors, en attendant le jugement du grand public, voici les 8 choses qu’il faut savoir sur la nouvelle console de la marque au plombier.

1-la résolution d’écran

Une des critiques les plus récurrentes faites aux consoles Nintendo, c’est la qualité de l’image. Il est vrai que face à des monstres de puissance comme la Playstation 4, la Wii U faisait grise mine. En réponse à ce problème, la Switch arbore une bien meilleure résolution.

 

  • L’écran tactile de la tablette fait 6,2 pouces pour une résolution HD de 1280 x 720 px.
  • Sur un écran de télévision, la résolution est en full HD de 1920 x 1080 px.

 

Alors oui, elle ne sera pas en 4K, ce qui a « peu » d’importance si vous n’avez pas l’écran prévu pour cela. Donc oui, la Switch nous proposera une qualité graphique bien meilleure que ses ainées et personne n’ira s’en plaindre.

2-Le online payant

Il fallait s’y attendre. Nintendo arrête de proposer ce service gratuitement à ses joueurs. Alors, il faut relativiser, selon les déclarions de la firme, le prix moyen serait entre 2€ et 4€ par mois, ce qui reste acceptable. Il se murmure également que ponctuellement des jeux Nes et Super Nintendo seront offerts aux utilisateurs.

 

Le point positif est que ce service sera gratuit jusqu’en novembre 2017. Une bonne façon de l’expérimenter et d’en apprécier la performance. Certains crient déjà au scandale, mais la qualité des réseaux se paye et il faut avouer que personne n’a envie de voir sa partie planter en plein milieu d’un match sur le très attendu Splatoon 2.

3-Une autonomie à deux vitesses

Il y a eu beaucoup de spéculations autour de l’autonomie de cette console qui se prétend nomade et mobile. À vrai dire, il semble ne pas y avoir de réponse toute faite. Entre autres, en fonction de l’utilisation, l’autonomie de la console pourra varier entre 2h30 et 6h30. Une fourchette large qui, on l’espère, aura tendance à tirer vers les 6h pour que la console tienne ses promesses.

4-Coup de grâce pour le zonage

Et oui, la Switch sera une console libre et indépendante. Il sera donc possible d’importer des jeux et se faire plaisir en avant-première ou en exclusivité si le japonais est maîtrisé. Vous dites, « il était temps » et je vous réponds « mieux vaut tard que jamais ».

5-Amiibo GO !

Ah les Amiibos ! On ne les attendait pas vraiment, mais il faut croire que Nintendo sait créer le  besoin, car le succès a été immédiat, fulgurant et désormais, il s’inscrit dans le temps. Big N a donc décidé de continuer sur cette lancée et les petites figurines seront donc de la partie. Vont-elles avoir un nouveau rôle ? Débloquer des exclus ? Seul le temps nous le dira.

6-Les accessoires

Tout le monde le sait, Nintendo est le spécialiste des accessoires : manettes, supports, skins et j’en passe. Et bien, la Switch ne sera pas en reste, car comme ses sœurs, elle aura droit à une jolie panoplie de gadgets pour le confort ou pour le fun.

 

Indispensables ou pas, il n’en reste pas moins que les joueurs apprécient. À noter que les accessoires de la Wii U ne seront pas compatibles. Véritable envie de couper les ponts avec celles que tout le monde critique ou choix lucratif ? Il y a fort à parier que ce soit une association des deux.

 

7- Huit joueurs en même temps

Big N mise toujours sur le mode multijoueur. Des quatre prises de la Nintendo 64 aux 8 Wiimotes connectées à la Wii, il est clair que le but est de pouvoir s’amuser entre amis sans jouer au jeu des chaises musicales avec les manettes. C’est cette dynamique de partage qui permet aujourd’hui jusqu’à 8 Switch d’êtres connectées entre elles. Alors préparez vos carapaces et vos pinceaux, des parties endiablées vous attendent.

 

8-Adieux amis CDs

C’est officiel, les jeux de la Switch seront sur des petites cartouches. Choix logique puisque cette console se positionne comme un support nomade, il aurait été difficile pour Nintendo de faire ressortir les immondes pochettes à CDs des années 90s. Qui dit petite cartouche dit petit boîtier. Tout est prévu pour que la Switch puisse être transportée.

 

Nous y sommes. L’attente prend fin. La Switch est à nos portes. Il est temps pour Nintendo de bomber le torse et revenir dans la course. Il est certain que la Switch divise. Elle divise, par ce qu’elle casse les codes et ne rentre pas dans une logique binaire glorifiée par des érudits parfois enclavés dans une idée de ce que devrait être le jeu vidéo. Alors accueillons cette courageuse machine comme il se doit, car qui sait, l’essayer, c’est peut-être l’adopter !