Visitez Paris dans le ciel en jetpack avec FlyView

Alex dans High-Tech le 31/03/2018

Paris, notre capitale et ville lumière attire des touristes de toute part. Elle se visite à pied, à vélo, en bateaux mouches ou même en bus « à l’anglaise ». Aujourd’hui nous vous parlons d’une nouvelle façon de voir la cité : de par les airs et en réalité virtuelle en empruntant les jetpacks de FlyView.

 

Un rêve d’enfant

Qui n’a jamais rêvé de voler ? Nicolas Houette, créateur de FlyView lui non plus n’a pas échappé à la règle. Et lorsque les casques de Réalité Virtuelles ont commencé à se démocratiser, ce fut pour lui le moment de se lancer dans un nouveau projet : celui de réaliser ce rêve grâce à cette technologie.

 

Trois années plus tard, un local aménagé à Opéra, des demandes d’autorisation de tournage et la création de toute une histoire plus tard, nous y voilà : FlyView est disponible pour le grand public dès ce samedi 31 mars 2017.

« Découvrir Paris comme on ne l’a jamais vue » Nicolas Houette

Nicolas Houette, créateur de FlyView
 

L’offre est simple : nous proposer de survoler Paris en jetpack et de profiter d’une vue à 360° sur certains grands monuments et rues de la capitale. Arnaud a voulu rendre cette attraction accessible à tous : à partir de 8/9 ans, tous sont conviés à l’embarquement, les sensations se veulent douces et un accès total aux PMR a été aménagé.

 

Les 50 simulateurs de FlyView doivent nous emmener découvrir Paris sous un nouvel angle, s’approcher au plus près de merveilles architecturales et tout cela dans le ciel parisien. Au total ce sont 20 monuments que l’on nous propose de voir au cours d’un vol de 13 minutes.

 

Déroulement d’une séance FlyView

Ouvert sept jours sur sept sur toute l’année cet aéroport virtuel nous accueille au centre de Paris, à quelques centaines de mètres de l’Opéra Garnier. Tout ici est fait pour rendre cette expérience virtuelle plus réelle : les hôtes et hôtesses, le bureau d’accueil, les panneaux d’informations et même les souvenirs et livres vendus dans la boutique : tout nous rappelle les codes que l’on retrouve dans un aéroport, exception près qu’ici, tout est neuf.

 
Accueil des locaux de FlyView à Opéra (Paris)

« Un moment de Grâce au dessus de Paris » Nicolas Houette

Après avoir payé les 15euros pour acheter notre billet, nous sommes invités à descendre un escalator pour nous rendre dans la « Boarding Room ». Là, un hôte nous diffuse alors une vidéo sur la procédure d’installation  à bord de notre jetpack. On effectue ensuite avec lui une démonstration de mise du casque de réalité virtuelle.

 
Boarding Room de FlyView
 

Ensuite, direction la salle de simulation : 25 jetpacks et casques HTC Vive nous y attendent. Nous prenons place sur la petite dalle noire, une dalle surélevée est disponible pour les enfants de petites tailles. On attache notre ceinture, dépose notre sac, enfilons un HTC Vive et c’est parti.

 
JetPacks
 

Nous vivons alors notre décollage en sortant au-dessus des toits de l’Opéra Garnier. S’en suit la visite de Paris comme prévu, on aperçoit alors un couple en tenues de mariage place de la Concorde, les femmes de ménage qui nettoient une Tour Eiffel vide de visiteurs et l’on survole les ponts de Paris avant de se rapprocher au plus près des tours de Notre Dame.

 

Concrètement

Mais alors concrètement qu’est-ce que ça donne ? Car si la simulation tient bien ses promesses, elle ne répondra pas nécessairement aux attentes de tous.
 
Premièrement, il est bon de noter qu’il s’agit ici d’un parcours « tout fait ». Pas question donc de se balader librement dans Paris, les autorisations de tournage dans Paris sont en effet difficiles à obtenir. Se pose alors la question de l’immersion. On l’a vu, FlyView a pris soin de créer toute une expérience pour rendre leur attraction virtuelle le plus réel possible. Cependant, pour aller d’un monument à l’autre, notre jetpack lors de l’expérience doit fréquemment se « téléporter ». Cela nous aura alors un peu sortis de l’immersion créée par la firme.
 
La simulation en elle-même se balade aux limites du possible en termes d’images en VR, en effet les écrans embarqués dans les casques proposés sur le marché ne sont pas très « nets » et ne proposent qu’une vision dégradée du contenu initialement créé. Et alors qu’on utilise habituellement la VR dans des projets de jeux-vidéo, on peut alors créer un univers graphiquement « faible » mais cohérent. Ici nous percevons clairement un manque de netteté. Et c’est dommage, car les prises de vues originales effectuées à l’aide de drones sont juste magnifiques.
 
L’attraction est vraiment intéressante en soi, elle nous donne un aperçu vraiment unique de certains lieux de Paris et cela en 13 minutes. Cela constitue (hors jeux-vidéo) l’une des expériences VR les plus longues proposées à ce jour. Idéale aussi pour une première fois avec cette technologie, les sensations ne sont pas abruptes et permettent de supprimer la potentielle sensation de malaise.
 
Pour finir, le prix de l’expérience reste élevé avec son tarif de 15 euros. Quand on sait à titre de comparaison que pour la même somme, certaines salles de jeux en VR proposent jusqu’à 30 minutes de jeu avec le casque sur les yeux.
 

Envie de réserver ?

Que ce soit pour une sortie en famille, pour découvrir Paris, la VR… Il y a un tas de raisons d’avoir envie de découvrir FlyView. Les réservations se font sur place à l’adresse en dessous, ou peuvent se prendre directement sur leur site web
 
30 Rue du 4 Septembre, Place de l’Opéra, 75009 Paris
 
Et vous, vous le faites quand votre baptême de l’air ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.