Astérix et Obélix XXL 3 : on y a joué à la Gamescom 2019

Alex dans Jeux-Vidéo le 29/08/2019

Astérix et Obélix XXL 3 n’est certes pas membre de la liste des suites que tout le monde attend, mais c’est à bras ouverts que l’on l’accueille tant la licence des deux gaulois nous est chère. Mais tant d’attachement à ces personnages peut se traduire en beaucoup d’attentes et donner du fil à retordre à un éditeur qui n’en mérite pourtant pas tant.

Une annonce pas facile

Si le jeu est annoncé depuis un moment, le premier teaser de ce dernier est apparu sur la chaine YouTube de Microids, l’éditeur du jeu, peu avant la Gamescom. La moitié de cette vidéo d’une minute est dédiée à la présentation d’un menhir, le titre portant le nom « Le menhir de cristal ». Cette première mise en avant nous présente donc le gameplay qui sera apporté par ce menhir et dont nous reparlerons plus bas.

S’en vient ensuite l’annonce de deux éditions du jeu. L’une limitée et l’autre collector, accompagnées de leur date de sortie : le 21 Novembre de cette année.

Puis, 16 secondes sont consacrées aux premières images du jeu. Et là tout s’enchaine très vite, mais prenons point par point les infos que nous pouvons y trouver.

  • On entend premièrement parler Astérix et Obélix, mais les voix que nous entendons ne semblent pas être celles des voix officielles des deux gaulois,
  • On découvre une caméra plongeante sur nos personnages, qui ne semble donc pas pouvoir être contrôlée,
  • S’ajoute à cela un design plus orienté cartoon,
  • Enfin l’accent est mis sur Obélix et le gameplay de son menhir,

Le tout faisant finalement vaguement penser à ce que l’on pourrait attendre d’un jeu mobile. Et ce n’est rien de le dire quand on voit les commentaires sous la vidéo.

Astérix et Obélix XXL 3 a été annoncé suite à la sortie de la version remastérisée d’Astérix et Obélix XXL 2 l’an passé. Sorti sur Switch, PS4, Xbox One et PC, le travail qui fut apporté sur ce titre est réellement palpable. En effet ce dernier semble bien actuel avec ses textures entièrement refaites et les petites modifications ajoutées.

Mais voilà, XXL 2 est déjà un ovni dans son genre et n’est pas construit de la même manière que XXL 1. Il amène notamment énormément d’humour et de références à la pop culture dans l’univers d’Astérix. S’ajoute à cela tout l’environnement qui rapproche la BD d’un monde plus réaliste qui reste cohérent et agréable.

Alors les changements apportés dans XXL 3 sont-ils si mauvais ? Par chance nous avons pu mettre la main sur le jeu à la Gamescom pour s’en rendre compte.

Une build qui rassure à la Gamescom

Le premier doute concernant le nouveau design d’Astérix et Obélix XXL 3 s’est vite estompé. Les graphismes font bien plus cartoon mais s’associent étrangement très bien à l’univers d’Astérix. Le tout formant un univers cohérent dans lequel on prend plaisir à évoluer.

Comme mis en avant dans le teaser, le gameplay d’Obélix a vraiment été retravaillé. Et le ré-équilibrage de ce personnage se fait par le biais de son menhir. Ce dernier possède plusieurs formes (normale, feu, glace et magnétique) permettant chacune une mécanique spéciale. On pourra par exemple se protéger contre les projectiles avec le menhir magnétique ou congeler des romains avec celui de glace.

Obélix utilisant le menhir magnétique dans Astérix et Obélix XXL 3

Astérix et Obélix XXL 3 apporte également une nouveauté de taille avec l’ajout d’un mode coop. Si la caméra du jeu est devenue fixe, c’est parce qu’il sera possible désormais de jouer en local avec un ami. Ce dernier pourra prendre le contrôle de l’un des deux gaulois et nous accompagner dans l’aventure principale.

Enfin on notera les petites références sympathiques à l’univers de la série. On pourra trouver par exemple des sangliers qui se cachent dans les buissons ayant eu peur à la vue d’Obélix.

Astérix et Obélix XXL 3, un menhir qu’il reste à polir

Si la build de la Gamescom est rassurante, il reste cependant certaines choses qu’il convient d’améliorer pour rendre le jeu plus agréable. Astérix et Obélix étant un réel univers et nécessitant une attention particulière sur certains points.

Dans le teaser comme dans le jeu, la première erreur que l’on peut remarquer est la présence de U à la place de V. « Petibonvm » à la place de « Petibonum » par exemple. Le jeu semble aussi manquer un peu d’ambiance musicale ou d’effets sonores parfois. Nous étions à la Gamescom et le bruit ambiant ne permet pas toujours d’entendre les jeux.

Au tout début du jeu nous devons sortir du village et ce dernier semble beaucoup plus grand qu’il ne devrait. Mais ce chemin à travers le village nous permet de croiser beaucoup de personnages avec lesquels on regrettera de ne pas pouvoir intéragir.

Astérix et Obélix se baladant dans la forêt dans astérix et obélix XXL 3

Cependant, si les sangliers se cachent dans les buissons pour nous éviter, l’IA de nos personnages doit s’y trouver aussi. Il faut presque 6 secondes au gaulois que l’on ne joue pas pour décocher une baffe à un romain. C’est vraiment très long et stressant de voir son comparse ne rien faire.

Concernant les animations, dès la première scène du jeu, nous avons remarqué du clipping sur la cape d’Abraracourcix notre chef ! Et les ennemis apparaissent parfois sur la carte comme par magie. Une animation cohérente (sortant d’un buisson, descendant d’un arbre… devrait être envisagée pour améliorer l’expérience de jeu.

Conclusion sur Astérix et Obélix XXL 3

Astérix et Obélix XXL 3 n’est pas le mauvais jeu auquel on s’attendait en se rendant à la Gamescom. S’il semble être un bon jeu Astérix, on pourrait se questionner sur la légitimé de ce titre à porter le nom de XXL. Mais aucun titre XXL ne s’est jamais vraiment ressemblé et il semble que cette licence cherche encore sa place et son style.

En tout cas on vous donne rendez-vous le 21 Novembre en 50 avant Jésus-Christ pour aller taper du romain et sauver le village d’un nouveau danger !

Envie de plus ?

.