Incontournable de la Gamescom cette année, nous avons pu tester Battlefront 2 sur le stand d’EA. Un seul mode disponible pour découvrir le jeu, la bataille spatiale. Pas plus d’infos donc sur l’histoire du titre ou sur les autres modes de jeu. Retour sur notre expérience.
 

Battlefront c’est bien, le 2 c’est mieux

Premier point sur lequel nous attendions Battlefront 2 : les graphismes ! La totalité des trailers présentés avant notre prise en main du jeu étaient des vidéos issues du moteur de jeu, rien de bien concret donc avant l’optimisation pour consoles. Mais une fois installés devant nos PS4 Pros, tout était bien là ! Une réelle claque graphique nous révélant un jeu absolument magnifique et un univers respecté dans le détail.
 
On y retrouve les contrôles habituels des vaisseaux, dont la possibilité de gérer le bouclier de notre appareil en accélérant pour le réduire ou ralentissant pour l’amplifier. Et ce sur les trois différents vaisseaux disponibles dans chaque camp.
 

Au niveau des améliorations, nous aurons noté la présence du système d’escouades. Sur une partie à 12 contre 12, nous sommes maintenant affecté à une sous équipe de 4 membres qui constitue notre escouade. Le but étant de progresser ensemble sur la carte et donc de ne pas partir chacun de son coté. Jouer en escouade vous rapportera des BattlePoints donc nous reparlerons plus bas dans cet article.
 
Enfin, fini le combat galactique « au tour par tour ». Avant nous devions protéger l’un de nos vaisseaux passant sur la carte, puis une fois ce dernier parti, détruire un vaisseau adverse pointant le bout de son aile. Désormais, tout se passe en même temps, nous devions donc protéger en même temps plusieurs boucliers de notre croiseur, et détruire des vaisseaux adverses, dont des bombardiers venus détruire nos boucliers. Le mode de jeu est bien plus dynamique et le système d’escouade rend le tout parfaitement faisable. Un gros plus si l’on est capable de communiquer avec son équipe.
 

Les BattlePoints

BattleFront 2 nous propose un nouveau système, les BattlePoints. Ces derniers sont des points que l’on gagne en effectuant des actions en jeu (tuer un adversaire, effectuer une assistance…) ou simplement en restant proche de son escouade. Ces points, comptabilisés pour classer les joueurs dans la partie, constitue aussi une monnaie propre à chaque partie de jeu.
 

Car en effet, sur ces nouvelles cartes de jeu, impossible de trouver des bonus au sol ou en l’air à travers lesquels passer pour débloquer des missiles, réparer notre vaisseau ou encore incarner un vaisseau héros !
 
Comment faire alors ? Eh bien pour ce qui est des missiles, de la réparations et autres bonus de vitesse, des cartes de jeu sont disponibles pour nos vaisseaux comme elles l’étaient pour nos troupes au sol dans le premier opus.
 
Et pour ce qui est des vaisseaux héros, plus question de chance ou de premier qui ramasse le bonus, place aux BattlePoints. Lorsque vous mourrez en jeu, vous pouvez voir en bas de l’écran les BattlePoints accumulés au cours de votre dernière vie s’ajouter à votre solde global de points. Vous pouvez ensuite dépenser ces derniers sur l’écran de réanimation, en choisissant par exemple de réapparaître dans un vaisseau héros plutôt qu’un TIE pour la somme de 1000 points.
 

Attention tout de même, il ne peut y avoir qu’un seul vaisseau héros en jeu dans chaque équipe à un temps T. Deux vaisseaux héros différents sont disponibles pour le moment pour chaque équipe, ce qui laisse la place à l’arrivée potentiels d’autres vaisseaux par la suite, ou d’autres bonus à acheter.
 
Enfin si vous perdez votre héros, vous pourrez instantanément racheter le second si tant est que vous avez assez de points pour, mais pas repartir avec votre vaisseau tout juste explosé. Ce qui n’empêchera pas cependant l’un de vos coéquipiers de le faire. Les apparitions de vaisseaux héros ne semblant pas être limitées pour le moment au cours d’une même partie, vous pourrez alors chasser et détruire autant de fois que voulu le célèbre Faucon Millenium.
 
Voilà donc pour ces informations concernant Battlefront 2 à la Gamescom, le jeu est vraiment à la hauteur de nos attentes pour le moment, reste à voir à quoi ressemblera le jeu au sol ainsi que le mode histoire du jeu. un mode histoire dont l’absence s’était largement fait sentir sur le premier épisode du jeu. Rappelons que le jeu sortira le 17 Novembre prochain sur PC, Xbox One et PS4.
 
Et vous, pensez vous mettre votre force à l’épreuve dans ce jeu ?
N’oubliez pas de partager l’article et la vidéo s’ils vous ont plu 😉